hyper-reality home

 

Keiichi Matsuda est à la fois concepteur et cinéaste. Ses recherches portent sur les implications des nouvelles technologies sur la perception humaine et son environnement urbain. Fasciné par les limites de dissolution entre virtuel et physique, Keiichi Matsuda utilise de façon combinée la vidéo, l’architecture et les médias interactifs pour proposer de nouvelles perspectives sur la ville et les nouvelles interactions digitales.

 

Avant de lire ce qui suit, commencez par visionner la vidéo.

Ce qui est étonnant dans cette vidéo à la première vision, c’est que tout semble évident et que les différents scénarios d’interactions paraissent totalement naturels : en fait c’est le résultat d’un travail en profondeur du cinéaste qui a étudié les différents scénarios pour les rendre le plus conforme possible à l’une anticipation programmée des usages actuels.

Bien sûr, il y a un côté très Sims (en particulier les carottes au-dessus de la tête des personnages) avec un rendu sur un mode gaming. Mais très vite la démonstration que veut faire Keiichi Matsuda s’impose. L’hyper réalité va asphyxier notre quotidien urbain un peu comme la pub urbaine l’a fait mais avec en prime l’interactivité intrusive, les smart data et un balisage incessant de tous les espaces.

C’est donc un vrai cauchemar qui se déroule progressivement sous nos yeux et qui amène rapidement à cette conclusion : si c’est vraiment le monde que nous promet l’hyper réalité, cela ne pas être très agréable à vivre.

Un monde d’autant plus inquiétant que le numérique ne se limite plus seulement aux écrans mais vient s’insinuer grâce aux techniques de l’hyper réalité : tapissage de toutes les surfaces disponibles, fenêtres flottantes, traces numériques permanentes flottant au-dessus des gens …

En fait avec ce film le réalisateur veut nous alerter sur les multiples dangers du digital. Voici d’ailleurs ce qu’il en dit :

« L’hyper réalité offre plein de possibilités fantastiques mais je me pose tout le temps la question, quand je dessine ces trucs, au prix à payer pour notre vie privée. Dès que vous êtes dans ce monde, vous êtes dans un état de surveillance, un état de surveillance totale, toutes vos conversations sont enregistrées. Ce que le film essaie de faire comprendre, c’est si nous voulons cette invasion. Est ce que c’est quelque chose que nous sommes prêts à accepter ou devons le combattre, avant que ce ne soit trop tard ? »

http://km.cx/

Leave a Reply