Robots über alles !

Quand les robots nous surclasseront !

AI

Robots par ci, robots par là ! C’est le marronnier de cette rentrée. Pas un magazine, pas une TV qui ne fasse un dossier sur ce thème du moment ! Mais quid des intelligences artificielles ? Car ce sont elles qui représentent le vrai défi pour l’homme !

Cette frénésie robotique est née en particulier de la prise de conscience de la future automatisation radicale du travail. Car en égrenant les métiers les plus concernés, chacun a pu s’apercevoir que personne n’était vraiment à l’abri de se faire remplacer un jour par un robot. Parmi toute cette littérature, à signaler l’excellent dossier que consacre Science et Vie de novembre 2011 à ce thème avec une carte des plus détaillée des métiers menacés. Vous y trouverez également des portraits de Watson né en 2006, de Yumi né en 2009, d’Ellie né en 2011 et de Marlowe le plus âgé né en 2000. Tous ont la particularité d’être des robots diablement intelligents qui chacun dans leurs parties ont déjà dépassés l’homme.

Intelligences artificielles

Robots

Les intelligences artificielles échapperont elles au contrôle de l’homme ?

Mais ce qui m’a le plus fasciné (horrifié ?) c’est cette notion d’intelligence étrangère que les robots ou parlons plutôt d’intelligences artificielles seraient en mesure de développer à terme et cela hors du contrôle des hommes. Les cerveaux de ces AI vont bientôt s’auto améliorer plus vite que nous n’améliorons nos ordinateurs actuels. Conséquence étonnante : les IA pourraient développer des architectures cognitives totalement différentes des nôtres. Et pourquoi pas carrément abandonner les concepts fondamentaux qui nous sont actuellement familiers.

Et c’est là que l’effroi nous saisit car chemin faisant, les intelligences artificielles seraient en mesure de nous surclasser non seulement dans tous les domaines : à tel point que nous serions incapables de suivre leur raisonnement et leur nouvelle représentations du monde.

Darwin n’avait pas prévu cela

A se demander si dans sa grande logique de recherche de la performance, les intelligences artificielles n’étaient pas le sommet ultime de l’évolution ?