Internet décentralisé

Aujourd’hui l’internet est totalement centralisé. Plus de 90% de nos activités sont aux mains des Gafam et autres acronymes. Nous sommes bien loin des premières années du web au cours desquelles soufflait un vent de liberté et d’aventure. Avec le concept d’internet décentralisé, certains y voient déjà l’avènement d’une nouvel Internet, basé sur les technos des blockchains.

Dorénavant, quelques soient nos actions, il y a toujours un géant du net à la récupération de nos données, de nos posts ou de nos likes. Nos emails et les outils en ligne n’y échappent pas. Un double numérique se construit ainsi à notre insu et livre grâce aux IA prédictives les moindres de nos envies.

L’internet décentralisé : une réponse aux défaillances de sécurité et de gouvernance ?

Sans compter une sécurité souvent défaillante qui avec cette ultra centralisation menace la fiabilité de tout l’édifice. Côté gouvernance, le tableau est encore plus sombre : les clients n’ont aucune possibilité d’agir sur l’évolution d’un service face à un pouvoir aux mains uniquement de quelques compagnies.

Le concept d’Internet décentralisé 

En fait, ce concept d’internet décentralisé repose sur la technologie blockchain dont la principale particularité est d’être un registre public de transactions infalsifiables. Ce qui a pour avantage de supprimer tous tiers de confiance. Par ailleurs, dans le cas de l’internet décentralisé, les datas ne sont plus stockées sur des serveurs centralisés mais sur des millions de machines de particuliers et les opérations sont traitées en mode peer to peer. Ce qui offre d’immenses avantages par rapport aux systèmes actuels :

  • Fin des piratages massifs (Facebook, Yahoo, LinkedIn …)
  • Un meilleur contrôle sur notre vie numérique
  • Des datas plus librement consenties et livrées au compte-goutte vers l’internet centralisé
  • Des opérations effectuées sans passer par des serveurs centraux
  • Des modes de paiements instantanés et quasiment gratuits

Le phénomène des DApps va-t-il booster l’internet décentralisé ?

Les DApps ce sont les applications décentralisées ultra privées par opposition aux Apps distribuées par les stores des majors du web. Ce sont ces DApps qui sont à l’origine de nouveaux écosystèmes qui nous redonnent le contrôle de nos données.

Prenons l’exemple de Blockstack, qui est une plateforme d’applications décentralisées et qui permet d’accéder aux applications sur la plate-forme via un navigateur : le grand changement est que celles-ci s’exécutent localement, sur votre ordinateur, avec l’aide de logiciels que vous installez depuis Blockstack. Ce logiciel vous aide à créer l’identifiant dont vous avez besoin pour vous connecter aux applications et stocker vos clés de cryptage. De plus, il vous donne le choix de l’endroit où vous voulez stocker vos données cryptées : votre propre serveur ou le réseau de stockage Gaia alimenté par Blockstack et quelques premiers utilisateurs qui ont intégré leurs propres ordinateurs. Vous pouvez ainsi accéder à vos données de n’importe où, tant que vous vous souvenez de votre phrase-clé de chiffrement de 12 mots, naturellement.

Un exemple d’application en mode Internet décentralisé

Pour aller plus loin dans ce que vont nous apporter réellement les DApps, analysons le fonctionnement de l’une d’entre elles et qui figure dans la plateforme Blockstack. Il s’agir de Graphite Docs, qui loin d’être parfaite, consiste néanmoins une alternative crédible à Google Docs.

En effet, lorsque vous saisissez du contenu dans Google Docs, chaque mot est envoyé et enregistré par les serveurs de Google. Quelle garantie avons-nous sur leur confidentialité et l’absence de réutilisation ? Malgré les règles de confidentialité de Google et sa solide réputation en matière de sécurité, Google a la capacité technique de faire tout ce qu’il veut avec les informations que vous lui confiez. Par contre, en rédigeant du contenu dans Graphite Docs, le niveau de protection est de suite été plus élevé.

En effet, Graphite Docs permet :

  • D’accéder à son document et de le modifier à partir de différents ordinateurs,
  • D’inviter des collaborateurs, car il est sauvegardé en ligne.
  • De stocker les données sous une forme cryptée, sur un réseau d’ordinateurs incapables de lire mes données.
  • De disposer de clés de chiffrement nécessaires pour le déchiffrer et qui ne quittent jamais vos propres appareils

Bref, Graphite Docs garantit un contrôle total et permanent de vos datas.

Ce qui coince encore pour que l’internet décentralisé s’impose

Même s’il existe de nombreuses applications, le concept d’internet décentralisé est encore expérimental. Par ailleurs, le fait qu’il constitue une menace mortelle pour la plupart des géants du numérique implique qu’il aura bien des difficultés à imposer son modèle. On peut faire confiance aux mastodontes actuels pour protéger leur pré carré et tenter de lui barrer la route par tous les moyens.

Une « démocratie » basée en grande partie sur le mérite : eh oui l’internet décentralisé ce n’est pas vraiment le principe de base d’une démocratie où une personne = une voix car ce système est en grande partie basé sur le mérite. Ce qui signifie que plus on produit et on contribue au réseau et plus la voix pèse. Un système qui parait logique mais qui connait aussi des dérives ….

Les nombreux exemples de fraudes gigantesques sur le Bitcoin montrent par ailleurs que l’internet décentralisé n’est pas non plus totalement à l’abri. L’extrême volatilité du bitcoin et les soupçons de manipulation accentuent cette impression. Heureusement que des cryto monnaies alternatives au bitcoin apparaissent. Basis est certainement la cryto monnaie la plus intéressante à suivre car c’est un stablecoin qui comme son nom l’indique ne fluctue jamais en valeur. Ce qui peut en faire demain un pilier pour les transactions monétaires et le eCommerce.

Enfin, l’internet décentralisé ne sera vraisemblablement pas accessible à tout le monde car dans le cas des DApps par exemple, il va falloir faire un effort certain pour les rechercher : en tous cas, bien plus compliqué que de naviguer sur un App store classique.