Orange partner, la plateforme digitale

Face à la captation de leurs marchés par des concurrents souvent venus d’ailleurs, les grandes sociétés se tournent de plus en plus vers la création de plateformes digitales d’entreprise destinées à créer un écosystème autour de leur métier principal pour mieux pérenniser leur activité.

La transformation digitale, en désanctuarisant des secteurs autrefois technologiquement protégés a ouvert la voie à une nouvelle concurrence, qui armée de ses API, peut en quelques mois remettre en cause des organisations quelquefois vieilles d’un siècle. De fait toutes les interactions qu’entretenait l’entreprise traditionnellement avec ses clients, fournisseurs, salariés, se trouve décuplée par l’irruption de plateformes basées sur des API grâce à une automatisation et une digitalisation globales.

La naissance des plateformes digitales d’entreprise

De plus ces systèmes ouverts qui battent en brèche le concept de l’entreprise repliée sur elle -même, permettent de générer de nouvelles formes de partenariats et d’alliances.

Mais cette transformation radicale du paradigme fondateur de l’entreprise, implique de se doter d’une véritable stratégie de plateforme basée sur les API et de repenser son organisation.

Les plateformes digitales d’entreprises sont nées avec les nouvelles entreprises de la tech

Ainsi le patron de Tesla, Elon Musk, comparait lui-même son entreprise à une plate-forme. Des sa conception, Tesla a en effet été bâtie sur un mode d’API totalement ouverte. Chez Tesla on ne cultive pas pas la culture du brevet en effet : chaque innovation est immédiatement rendue publique et accessible pour sa communauté de fournisseurs et de clients. Résultat : les avancées technologiques se font plus rapides et l’écosystème créé permet de commercialiser bien plus qu’une simple voiture face aux appétits féroces d’un Google par exemple.

Mais des entreprises plus traditionnelles se lancent également dans les plateformes digitales d’entreprises

Orange a ouvert au niveau mondial ses API afin d’intégrer ses partenaires dans ses portails clients, faire converger en interne ses API et offrir une seule plateforme pour leur diffusion sur le site Orange Partner. Les API ont ainsi été mises en place au sein de chaque business unit afin de privilégier la simplicité dans un groupe à l’organisation complexe.

Autre exemple avec la société Moskitos dont la plateforme Crosscut assure les échanges entre le SI de sociétés cosmétiques et un IOT connecté dans les points de vente. Résultat : un diagnostic immédiat de la peau pour les clientes, une proposition de produits cosmétiques mieux adaptés à leur profil et le stockage d’informations dans le CRM.

Les conséquences de ces nouvelles plateformes digitales d’entreprises :

  • Un nouveau monde basé sur le RE : une nouvelle réoccupation de son marché avec une redéfinition de ses relations avec un écosystème revisité.
  • La fin en partie des brevets, car qui dit plateformes ouvertes, implique de ne plus déposer de brevets.
  • La nécessaire mise en place dans les grandes entreprises de stratégie API complexes rendues prioritaires par les menaces de plus en plus pressantes des nouveaux entrants. Tout en prenant en compte le fait que si la mise en œuvre d’une API au niveau de la DSI et d’une application n’est pas très compliquée, l’articulation d’une stratégie API efficace au niveau de l’entreprise est une autre affaire.

Bref toutes les entreprises sont en train de devenir des plates-formes logicielles et que leur avenir passe par… leurs API car c’est l’interaction qui crée la valeur.