A woman checks a pair of Vive Virtual Reality goggles, produced by Taiwan's HTC, during the Gamescom 2015 fair in Cologne, Germany August 5, 2015. The Gamescom convention, Europe's largest video games trade fair, runs from August 5 to August 9. REUTERS/Kai Pfaffenbach  - RTX1N5FQ

Les possibilités offertes par la réalité virtuelle et les nombreux casques et applications grand public qui sortent cette année, vont-ils révolutionner le monde de l’éducation en ligne ?

Quelque soit leur qualité, les serious game faisaient face jusqu’à maintenant à un vrai problème en termes de crédibilité. En effet, malgré des interfaces de plus en plus sophistiquées, il leur manquait un élément de taille : la mise en relation réelle avec l’environnement !

La réalité virtuelle, une nouvelle dimension pour le seriousgaming

Car l’apprentissage à travers une souris, un clavier et un écran constituait une distance forte avec la réalité : d’où un sentiment diffus d’un apprentissage en semi immersion où la réalité n’avait été qu’effleurée.

Or avec l’arrivée des casques de réalité virtuelle et en particulier du HTC Vive on se prend à rêver en matière de formation : désormais tous les environnements professionnels complexes sont modélisables et totalement immersifs. Manipulables en temps réel, l’apprenant pourra voir en direct la conséquence de ses actes voire en subir les conséquences.

Il suffit de voir d’ailleurs à quel point le cerveau peut être trompé par un environnement virtuel : genre se retrouver et avancer centimètre par centimètre sur un pont au milieu d’un précipice alors que l’on est pourtant bien installé sur le tapis de son salon.

La réalité virtuelle un nouvel outil d’apprentissage dans tous les domaines

Que ce soit dans le domaine médical, l’industrie, les arts … le champ des applications est désormais infini. L’exemple des interfaces virtuelles est également bluffant : en mobilité, l’utilisateur ne sera plus limité par son écran mais pourra manipuler des bureaux virtuels infinis.

http://store.steampowered.com/app/382110

Ainsi au CHU d’Angers un patient qui était atteint d’une tumeur cérébrale a pu être opéré en chirurgie éveillée avec un casque Oculus Rift sur les yeux. But de cet équipement pour le moins surprenant : tester en temps réel le champ visuel du patient afin de vérifier que des parties essentielles du cerveau n’étaient pas endommagées. Autre innovation à venir dans les prochains mois : le casque de réalité virtuelle, sera utilisé pour tester le langage ou encore pour plonger le patient dans un environnement virtuel relaxant.

Bref, une vraie révolution qui s’annonce !