Industrie 4.0 : l’Allemagne en vedette au Cebit 2015

Pour une standardisation numérique de l'industrie allemande

Industrie 4.0

Plus précisément c’est le nom de code Industrie 4.0 qu’a choisie l’Allemagne pour symboliser l’un des projets stratégiques de la hi tech outre-Rhin.

Industrie 4.0, le fer de lance digital de l’industrie allemande

Concrètement le gouvernement allemand s’est allié à Deutsche Telekomm et SAP pour créer les bases d’une standardisation de l’industrie 4.0 en se focalisant plus particulièrement sur la connectivité industrielle.

Industrie 4.0 qui est un mot clé fréquemment entendu dans les couloirs de ce Cebit  a pour origine un rapport publié en 2013, qui s’intitulait d éjà Industrie 4 .0 et qui livrait de »s recommandations stratégiques fondées sir les logiciels embarqués, les objets connectés et le machine to machine.

Industrie 4.0, pour créer une chaine de connectivité transverse

L’objectif à travers ce programme est de jeter les bases d’une standardisation transverse dans l’industrie et qui va permettre de créer une chaine de connectivité intégrant la conception, les process de production, les services associés, la logistique et le SAV.

L’enjeu pour l’industrie allemande sera ainsi de présenter un front commun et uni face aux organismes internationaux qui s’attaquent également à la standardisation industrielle, spécifiquement aux USA.

L’approche pragmatique d’Industrie 4.0

Ce vaste chantier qui a pour enjeu de combler les trous de cette chaine de compétitivité s’appuie tout d’abord sur les standards existants puis s’attacher à standardiser les formats de données afin de renforcer l’interopabilité entre les systèmes, les capteurs et les applications.