Afrobytes

Une initiative très intéressante dans le cadre de Futur en Seine qui promeut la tech africaine en Europe et se focalise sur les besoins de la diaspora africaine.

Comme le souligne le leaflet édité par Afrobytes, la tech est effectivement un excellent vecteur pour redéfinir des relations nouvelles entre l’Europe et l’Afrique et bâtir un destin commun grâce à des innovations partagées.

Au programme des conférences, des interventions de porteurs de projets, mais aussi des journalistes témoins, des blogueurs « stars » africains et quelques institutionnels représentant le Medef ou le gouvernement.

Parmi les pitch de start up, j’ai personnellement été impressionné par 2 femmes qui ont présenté leurs entreprises avec une énergie et un vrai professionnalisme :

– Rachel Balsham de MFS Africa qui Deputy CEO dans cette start up de fintech.

– Rebecca Enonchong d’Appstech qui cumule la direction de son entreprise au coaching de différentes start up mais figure également au board de VC4Africa.

Par contre, les conférences de certains journalistes et d’Axelle Lemaire n’ont pas échappé aux poncifs habituels sur la tech et la politique …

Au delà des conférences, Afrobytes permet également un bon niveau de réseautage avec un accès facile aux principaux responsables des groupes français opérant en Afrique et des start up ayant émergé sur ce marché.