Les PME et la tech

La méfiance est toujours de mise

transformation-digitale

Malgré la pression exercée par différentes instances institutionnelles (BPI France, CCI, départements et régions …), les PME françaises restent réticentes aux sirènes du numérique. C’est le constat alarmant fait dans la dernière étude de la Direction générale des entreprises d’Eurostat.

Réalisée auprès de 2000 PME et ETI, cette enquête montre en effet une distorsion croissante entre les PME et les grands groupes ou les ETI. Ces derniers sont plutôt dans la moyenne européenne quand aux usages numériques avec une forte propension à investir dans les ERP, les logiciels métiers ainsi que les échanges de données informatisés.

Les industriels français et la tech

Toutefois sur les problématiques de cloud computing et de big data, les industriels français ont des difficultés à intégrer ces technologies en particulier. Seuls 7% procédaient à des analyses de type big data. Toutefois les industriels européens ne font pas mieux dans leur ensemble.

Par contre, les vrais points d’alerte pour les industriels français se situent plus au niveau de la cybersécurité, de la relation clients et des technologies RFID.

Et du côté des PME et de la tech ?

La situation est plus préoccupante que pour les ETI et les grands groupes car les PME souffrent d’une méfiance presque maladive face aux injonctions des acteurs institutionnels qui tentent de les accompagner dans la voie de l’industrie du futur. Certes les moyens en termes d’investissement d’une PME ne sont pas les mêmes que ceux d’un grand groupe, de même que les ressources humaines indispensables pour conduire ce type de projet.

Le problème est que les PME françaises privilégient des solutions plus courtermistes et tendent de plus en plus à considérer la digitalisation comme un enjeu secondaire trop éloigné des réalités et des contraintes du marché.

Les PME sont également méfiantes vis-à-vis des fournisseurs de solutions qui selon elles, polluent le concept d’industrie du futur.

Bref, la digitalisation des PME va se faire … mais très lentement ….

Pour les PME qui auraient toutefois envie de s’y mettre, BPI France a sorti un bon guide pratique sur la transformation digitale. A télécharger sans modération.