Amazon : l’irrésistible marche en avant !

Retour sur une stratégie exemplaire

amazon-go

Mine de rien, Amazon pousse ses pions bien au-delà de ses marchés de prédilection. Après le succès d’Amazon Web Services, c’est au tour de la VOD, des services de transport et de la logistique de se faire revisiter par le leader de la vente en ligne.

En fait la stratégie d’Amazon est assez simple mais redoutablement efficace : chaque innovation ou irruption sur un nouveau segment se base à l’origine sur une expertise forte de l’entreprise. Exemple avec la création d’AWS (Amazon Web Services) qui avait bénéficié de l’exceptionnelle maitrise de l’environnement du cloud et des nouveaux services que l’on pouvait déployer. Résultat : AWS c’est aujourd’hui près de 75 % du marché, une croissance à 2 chiffres et une contribution essentielle à la marge de l’entreprise !

Amazon ouvre un premier front contre Netflix !

Avec Amazon Prime Video, Amazon s’attaque directement à Netflix qui peut avoir d’ailleurs du souci à se faire tant les avantages concurrentiels d’Amazon sont évidents :

  • Base de clientèle captive avec les stores
  • Bundle plus que pertinent avec Amazon Premium qui permet de fidéliser encore plus les clients
  • Parfaite cohérence avec les produits culturels

L’offensive de l’offre de streaming face à Netflix est par ailleurs massive avec l’ouverture du service dans plus de 200 pays ! On estime les investissements en 2017 aux alentours de 4 milliards de dollars pour la création de nouveaux contenus ou des droits de diffusion.

Les accords se multiplient désormais tous azimuts : avec HBO pour la diffusion de séries, avec des grands noms du cinéma pour la production de séries (Woody Allen par exemple aurait signé comme Spike Lee) .

Amazon ouvre un second front contre Uber, mais aussi et surtout contre Fedex et UPS !

Cette initiative très récente est beaucoup moins connue mais il s’agit néanmoins d’une sérieuse incursion sur les terres des géants de la livraison et d’Uber. Et fidèle à sa stratégie, Amazon s’appuie sur son expérience de la logistique et du transport. Prévue pour le courant 2017, cette application de place de marché va rapprocher les transporteurs et les expéditeurs. Ce qui aura pour effet d’éliminer les courtiers qui se rémunéraient sur le placement des expéditions. L’application fournira naturellement en temps réel des indications sur le suivi des marchandises, des options de gestion des arrêts et le circuit de livraison ainsi que le paiement en ligne. Avec cette application, Amazon fait donc irruption dans le marché très fermé du transport en visant la maitrise du cycle de transport tout entier. Après les entrepôts, voici la main mise sur toute la chaîne de distribution.

Ce que l’on sait encore moins c’est que cette dernière année, Amazon s’est porté acquéreur de milliers de camions de fret et des dizaines d’avions de transport. Pour montrer à quel point ce projet est stratégique pour Amazon, une équipe de 100 ingénieurs va également être dédiée à ce projet !

Projet qui s’inscrit dans le cadre de la politique de services d’Amazon jusqu’au client final et le dernier kilomètre, secteur que l’entreprise maitrisait moins bien jusqu’à maintenant.

Avec ces nouveaux investissements sur un marché estimé à 800 milliards de dollars, le CA d’Amazon va dépasser celui de Fedex d’ici 3 ans et celui d’UPS dans 7 ans.

Amazon ouvre un troisième front contre la distribution alimentaire !

Avec Amazon Go, c’est au tour de la distribution alimentaire d’être bousculée par une initiative qui consiste à automatiser entièrement les magasins : en effet plus besoin de sortir son portefeuille ou de faire la queue aux caisses puisqu’il n’y en a plus avec Amazon Go ! Le client a juste besoin de son mobile pour les produits choisis soient automatiquement avec une gestion fine des produits reposés … c’est dire. Le tout avec un débit totalement automatisé.

Une vidéo de démo d’Amazon Go :

https://youtu.be/NrmMk1Myrxc

Projet d’envergure également pour Amazon puisque l’on parle de 2000 magasins installés avec cette technologie aux Etats Unis dans les 10 prochaines années.

Il faut noter l’importance des robots dans ce projet car Amazon les utilise déjà largement dans ses entrepôts pour le transport et l’acheminent de produits. Robots qui pourront à termes restocker les rayons d’un Amazon Go, bref un magasin qui fonctionnera quasiment sans être humain.

Amazon ouvre enfin un 4e front contre les plateformes de E-Commerce !

Cette offensive est mortelle pour toutes les petites plateformes de E-Commerce. Imaginez les services qu’Amazon peut offrir maintenant ! Pour les E-commerçants c’est une vraie révolution. Finis la gestion des stocks et les expéditions à gérer : Amazon se charge de toute grâce à son exceptionnelle logistique et ses entrepôts désormais installés dans la plupart des pays du monde. Il est même plus efficace que l’E-Commerçant lui-même. D’autant plus que ce dernier n’a palus à faire d’efforts pour savoir aller vendre ses produits …

Bref, c’est un avenir assez radieux qui semble s’annoncer pour Amazon. Mais pour bon nombre de marchés, ce sont beaucoup d’incertitudes et de remises en question qui se profilent et parfois de façon très douloureuse avec notamment le très problématique grand remplacement des humains par les robots.

Leave a Reply